Bon, faut bien se l’avouer, le Loup il a méchamment peur du médecin. Y’a rien à faire : qu’il soit jeune, vieux, sympa, beau, belle… rien c’est toujours la même chanson : Loup perd sa langue, il baisse la tête, il s’agrippe aux jambes de maman, et dès qu’on le touche… gagné : on a le droit a une magnifique crise de larmes.

Donc voilà, à 2 ans, il est maintenant assez grand pour être sensibilisé aux « bienfaits » du médecin grâce à des ouvrages spécialisés.

 

Alors, c’est parti pour un florilège de recueils, qui je l’espère feront passer cette peur. Dans tous les cas, le traitement ne peut pas faire de mal !


 

 

t'choupi docteur

 T’choupi. Je vous en ai déjà parlé… T’Choupi l’idole de Loup.

Comme toujours, les illustrations sont ludiques, les couleurs apaisantes.

On suit la consultation de contrôle de visite chez le pédiatre avec un vaccin à la clef. Oh, victoire ! T’Choupi s’en sort comme un chef. Pas une larme, rien et une belle surprise à la fin.
Comme toujours, une valeur sûre.

 

 T’Choupi est malade, Thierry Courtin, Nathan

 

 

 

 


 

Flore-Est-Malade-Livre-895875733_ML

Autant vous dire que Babar, c’est un peu ma madeleine de Proust. Que de souvenirs pour moi que de suivre les histoires de cet éléphant et de sa famille.

Et bien voilà, presque 30 ans après (oh hé ça va, pas de moqueries…), l’animal est toujours aussi attrayant.

Nous avons là un livre aux belles illustrations et à l’histoire captivante de Flore malade.

On y découvre les joies de rester à la maison quand on est malade, les médicaments, les bisous magiques de maman et la guérison rapide.

Une jolie histoire toute douce, parfaite pour les petits.

 

Flore est malade, Didier Dufresne, Hachette jeunesse

 

 


 

franklin

 

Franklin, c’est l’antithèse de Babar. C’est la tortue inconnue au bataillon. On l’a découvert par hasard avec ce livre.

En ce qui concerne Loup, il doit être un peu jeune pour ce personnage, car il n’a pas encore vraiment accroché.

Dans tous les cas, un livre au scénario catastrophe où le pauvre Franklin se casse la carapace et doit être opéré et hospitalisé d’urgence. Pas d’inquiétude, Franklin c’est un peu le blockbuster américain : il s’en sort indemne grâce à son courage.

Un livre à conseiller pour les plus grands (3/4 ans).

 

 Franklin va à l’hôpital, Collectif, Hachette Jeunesse

 

 


 

petit-leon-va-chez-le-pediatre-de-linne-bie-906206369_MLPour le coup, un vrai livre pour les tout petits. Un livre comme on les a connus. C'est-à-dire un peu old school, tellement réaliste avec ce petit bambin.

Et puis, à la maison Léon, c’est sacré : parce ce que quand on a un cousin qui s’appelle Léon, et bah on est bien obligés d’acheter et d’aimer tout ce qui s’y rapporte.

On suit la visite chez le pédiatre, la petite douleur de la piqure, mais la gentillesse du médecin. On découvre que le docteur, c’est pas pour nous embêter.

Des couleurs toutes douces qui vous rappelleront votre jeunesse.

Alors, on est d’accord, c’est pas le meilleur livre, mais c’est Léon donc on lui pardonne !

 

Petit léon va chez le pédiatre, Linne bie, Petit Train

 

 

 


 

 

9782747046565FS

 Et pour finir cette pléiade d’ouvrages thérapeutiques, un classique Petit Ours Brun.

Il faut bien l’avouer, on l’aime bien ce petit ours : parce qu’avec sa petite bouille d’amour, il nous rappelle notre doudou, ce précieux sésame qu’on aurait bien aimé conserver.

Alors là, aucun doute, c’est une valeur sûre. Les dessins et les couleurs captivent les plus petits.

Bon, je vous le concède, le style est un tantinet rétro, mais Loup s’en fiche. Le vintage ça lui plait.

 

Petit Ours Brun chez le docteur, Danièle Bour, Bayard Jeunesse